Graine des montagnes

La maison des semences paysannes « graine des montagnes » permet de mieux connaitre, préserver et conserver les variétés locales et souvent anciennes de légumes, arbres, plantes adaptées aux climats des Hautes-Alpes

Lors des Zartgricoles en mai 2016, la thématique choisie portait sur les semences paysannes avec une conférence de Guy Kastler, et une exposition. Un groupe d’une trentaine de personnes intéressées par ce sujet s’est alors constitué pour discuter et travailler plus directement sur la question des semences paysannes : jardiniers amateurs, maraichers, botanistes, arboriculteurs, paysans-boulangers, porteurs de projets agricoles, etc… Ce groupe a souhaité créer l’association « Graine des montagnes » en 2017 et a pour objectif d’informer, de former, d’apprendre à produire, d’échanger, de (re)découvrir, et préserver la biodiversité de montagne et Haut-Alpine, et valoriser les productions locales.

L’association regroupe plus de 50 adhérents et environ 30 sympathisants. Différentes commissions thématiques font vivre l’association : prospection, multiplication des semences, formation, communication. L’objectif de l’association est de (re)trouver des variétés acclimatées et tombées en désuétude, qui dorment dans les greniers des anciens, de reproduire ces semences, les cultiver, les remettre au gout du jour et préserver, protéger cette biodiversité ; comme par exemple le blé de Ceillac, le seigle d’Arvieux, le coco rose de la Vallouise, le navet noir de Crévoux, etc…

Cela se concrétise par des visites terrains, l’élaboration de protocole de production des semences, des journées de formation (pratiques culturales, greffe, taille, …), de la publication d’une lettre d’information et bien entendu des échanges de graine entre les adhérents. L’association dispose d’un « stock de diversité » et développe à son tour sa propre collection, grâce au travail d’une dizaine de ses membres.

Graine des montagnes veut également être une porte d’entrée pour les citoyens de prise de conscience, discussion, échange, réflexion, lien social, débat sur les problématiques de l’alimentation, de l’agriculture, et la biodiversité cultivée sur le territoire. Le danger des semences actuelles est d’avoir une main-mise par l’industrie semencière, et de perdre le patrimoine acquis depuis des millénaires. Les semences industrielles hybrides ne sont pas reproductibles et ont également moins d’intérêt nutritionnel. L’alimentation est un enjeu fondamental car elle nous concerne tous ; quelque soit le niveau social, l’âge,… C’est aussi pour cela que Graine de montagne est née et joue ce rôle d’alerte, de communication, de « lobby », et de levier citoyen sur la politique agro-alimentaire locale.

Infos Pratiques

Contact :  Maison des semences paysannes – Cyrille Pactot, Jérôme Mugnoz
Adresse : Le Villard, 05600 GUILLESTRE
Email : secretariat@grainedesmontagnes.org